FORTE ACCÉLÉRATION DE LA CROISSANCE DE MADVERTISE AU SECOND SEMESTRE ET CONFIRMATION DE L’OBJECTIF D’EBITDA POSITIF EN 2016

20. mars, 2017

Madvertise (FR0010812230 – ALMNG), l’AdTech française dédiée à la publicité sur mobile, publie son chiffre d’affaires consolidé au titre de l’exercice 2016.

 (en M€)

Chiffres non audités

2015 2016 % var
Chiffre d’affaires 15,5 17,4 +12,0%
1er semestre 7,4 7,8 +5,0%
2ème semestre 8,1 9,6 +18,3%

L’exercice 2016 a été marqué par une nette accélération de la croissance au second semestre (+18,3%), soit un triplement du rythme de progression par rapport aux six premiers mois de l’exercice. Madvertise a ainsi réalisé un chiffre d’affaires annuel consolidé de 17,4 M€, en hausse de +12,0% par rapport à 2015.

La croissance sur l’exercice a été largement portée par l’activité de régie (qui représente près de 90% des revenus de Madvertise en 2016), dont le chiffre d’affaires a progressé de +13,8% sur l’ensemble de l’exercice, essentiellement sur le segment Premium. Cette progression reflète le succès de la stratégie déployée par la société, avec en particulier une concentration de ses efforts de développement autour de la régie programmatique.

En France (67% des revenus), Madvertise s’est appuyé sur son portefeuille de clients historiques, incluant notamment Shazam, tout en continuant à gagner des parts de marché à travers la signature de nouveaux contrats majeurs auprès d’éditeurs tels que Skyrock, NRJ, Le Parisien. Parmi ces nouveaux contrats à fort potentiel figure notamment l’inventaire publicitaire des applications et sites sur mobiles et tablettes de Météo France en Métropole. Il s’agit de la plus puissante offre météo sur mobile en France avec une audience de 4,7 millions de visiteurs uniques par mois[1]. Son application mobile est également classée 1ère parmi les applications météo gratuites avec plus de 12 millions de téléchargements[2].

A l’international (33% des revenus), Madvertise affiche également une croissance soutenue (+11,6%), tirée par l’Allemagne grâce au gain de nouveaux contrats d’éditeurs outre-Rhin.

Confirmation de l’objectif d’atteindre la rentabilité opérationnelle sur l’exercice 2016

La progression en valeur du chiffre d’affaires (1,9 M€ de revenus supplémentaires), associée à l’amélioration de la marge brute et à une meilleure absorption des coûts fixes, conduit Madvertise à confirmer son objectif de rentabilité pour l’exercice 2016. Le Groupe attendra ainsi pour la première fois un EBITDA positif en année pleine. L’effet de levier déjà visible au 1er semestre (24 k€ d’EBITDA) devrait être nettement plus significatif sur l’ensemble de l’exercice.

Accélération de la croissance en 2017

Madvertise entend accélérer sa croissance sur l’exercice 2017 sur un marché de la publicité sur mobile en plein essor, tiré notamment par l’utilisation croissante des smartphones. Le smartphone est devenu le 1er support d’accès à Internet en Europe (79%) devant les ordinateurs et les tablettes selon Eurostat, et le temps passé sur les applications mobiles a augmenté de 25% au niveau mondial entre 2015 et 2016 selon App Annie.

La société aborde l’exercice 2017 avec confiance compte tenu des nombreuses opportunités commerciales déjà signées et en cours. Fin janvier, Madvertise a par exemple remporté la commercialisation des espaces publicitaires digitaux des supports mobiles (applications mobiles, tablettes et sites mobiles) de Radio France, pour une durée exclusive de 3 ans. Totalisant une audience internet mobile de 4,6 millions de visiteurs uniques par mois, Radio France est le groupe de radiodiffusion le plus consulté en France dans la catégorie « Médias TV / Radio »[3] et « Actualités ».

Paul Amsellem, Président-Directeur général de Madvertise commente :

« Madvertise est à un tournant de son histoire. L’année 2016 a marqué l’atteinte d’une phase de maturité économique avec l’atteinte de la rentabilité. 2017 sera l’occasion pour Madvertise de relever de nouveaux défis comme la conquête de nouveaux segments à fort potentiel en particulier sur la vidéo, mais également de déployer nos offres autour du local et de la data. »

[1] Source : Médiamètrie Netratings mobile – Mars 2016

[2] Source : Interne Météo France – 6,3 millions sur ANDROID et 5,8 millions sur IOS

[3] Source : Médiamétrie Netratings mobile – Octobre 2016

 

Voir le communiqué de presse