[STRATEGIES] MADVERTISE HARMONISE

6. septembre, 2016

La régie Mobile Network Group devient Madvertise. Le groupe va homogénéiser ses entités et renforcer ses axes stratégiques.

La start-up Mobile Network Group, fondée en 2011, a grossi à coup de fusions et d’acquisitions. En devenant Madvertise, la société regroupe toutes ses entités sous une seule marque «porteuse de nos valeurs fondatrices: l’innovation et le service aux annonceurs», selon les mots de son fondateur et président Paul Amsellem.

Madvertise décline aujourd’hui son nouveau nom pour ses différentes filiales: Madvertise media, la régie publicitaire mobile, Madvertise Agency, l’agence de design et de développement d’applications mobiles et Appsfire, spécialisée dans la recommandation d’applications. Une structure qui permet au groupe d’assurer une spécialisation sur plusieurs segments, de l’audit à la création, en passant par le conseil, le développement, le plan média, le tracking et l’optimisation des campagnes sur mobile et tablettes, et aussi sur les réseaux sociaux.

Immergé dans le marketing mobile depuis plus de quinze ans, Paul Amsellem a ainsi fondé Phonevalley en 2000, Adenyo en 2003 ou encore Appcity en 2010 et il fut même le patron de Nokia France en 2011… «Quand j’ai ensuite créé Madvertise, le pari était que la consommation des médias sur mobile allait croître… Pari gagné, se targue le dirigeant.Notre ambition, depuis quatre ans, est de devenir le numéro 1 de la publicité premium mobile.»

Nouvelles acquisitions

Pour y parvenir, le groupe se recentre sur quatre axes de développement: les relations avec les annonceurs, la technologie, le pôle créatif et conseil et les offres de publicité en particulier locales et géolocalisées. «Nous avons la chance d’avoir des clients comme Météo France pour les outils de géolocalisation, ou Shazam pour les outils statistiques car connectés avec Facebook», précise Paul Amsellem.

Madvertise compte 67 salariés répartis entre sept pays: la France, l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne, l’Angleterre, l’Autriche et la Suisse. Le groupe devrait rapidement croître car de nouvelles acquisitions se préparent, «notamment en Allemagne où nous sommes en négociations exclusives pour le rachat de Bam interactive, une agence de conseil et de création mobile créée en 2008 et basée à Düsseldorf», confie Paul Amsellem.

Pour en savoir +

Article rédigé par Cécilia Di Quinzio sur Stratégies.