MADVERTISE AMÉLIORE L’EXPÉRIENCE PUBLICITAIRE DES MOBINAUTES

24. avril, 2018

Madvertise (FR0010812230 – ALMNG), l’AdTech française dédiée à la publicité sur mobile, crée de nouveaux emplacements natifs sur-mesure, alliant visibilité pour les annonceurs et respect de l’expérience utilisateur.

Madvertise renforce son positionnement de régie premium en sensibilisant l’ensemble de ses éditeurs sur l’importance de l’expérience publicitaire de leurs utilisateurs. Pour ce faire, Madvertise propose à ses éditeurs d’intégrer de nouveaux emplacements natifs sur-mesure, afin de renforcer la visibilité de leurs campagnes publicitaires. Intégrés aux flux d’informations du site ou de l’application, ces formats arborent un design au plus près de l’apparence éditoriale du support.

Madvertise travaille conjointement avec chacun de ses éditeurs pour étudier le comportement de navigation de leurs mobinautes. L’objectif est de créer les meilleurs emplacements publicitaires sans perturber leur navigation initiale.  Cette initiative va dans le sens des préoccupations actuelles concernant le respect de l’expérience utilisateur, et répond aux standards de l’association mondiale « Coalition For Better Ads » visant à éviter les formats trop intrusifs pour l’utilisateur sur le mobile.

C’est avec Météo-France que Madvertise a commencé ce travail. Ce nouvel emplacement est d’ores et déjà disponible sur ses applications iOS et Android, la plus puissante offre météo sur mobile, et est commercialisé exclusivement par Madvertise. Le format natif sur-mesure respecte ainsi la navigation des mobinautes car elle ne masque pas le contenu de Météo-France et s’intègre parfaitement au design de l’application.

Najet Benoist Lucy, Directrice Générale France de Madvertise Media, commente : « Ces nouveaux emplacements s’inscrivent dans la stratégie premium de Madvertise. En tant que partenaire exclusif, Madvertise est le mieux placé pour conseiller ses éditeurs et proposer une expérience publicitaire adaptée à leurs utilisateurs. Nous sommes très heureux d’avoir initié ce travail avec Météo-France, et nous souhaitons rapidement étendre cela à l’ensemble de nos éditeurs. »

 Voir le communiqué de presse